30/06/2014 : Un nouveau billet de Georges Valme : QUAND CA CONCERNENT LEUR POCHES, ILS PLEURENT ET PROTESTENT UNE CONTREBANDE DE 67.3 MILLIONS DE DOLLARS

30/06/2014 : Un nouveau billet de Georges Valme : QUAND CA CONCERNENT LEUR POCHES, ILS PLEURENT ET PROTESTENT  UNE CONTREBANDE DE 67.3 MILLIONS DE DOLLARS

QUAND CA CONCERNENT LEUR POCHES, ILS PLEURENT ET PROTESTENT

UNE CONTREBANDE DE 67.3 MILLIONS DE DOLLARS

67.3millions de dollars d’exportation du styrofoam en Haïti selon les statistiques du Gouvernement Dominicain

Le Gouvernement Haïtien adopte un décret date du 10 Juillet, 2013, interdisant l’importation, la vente, le marketing sur la production du Styrofoam , publie dans le moniteur a la meme date.

20 Juillet 2013, Saint Domingue proteste la décision des autorités haïtienne du ban sur la production, l’importation, le marketing et la vente du styrofoam sur le territoire Haitien.

Les Domicains protestent energetiquement en realisant qu’ils vont etre oblige de fermer leur industries,ce qui veut dire chaumage, recession, manifestations,etc…

Au début, la police Haïtienne effectue des saisies dans 3 dépôts dans la capital, et menace d’en effectuer d’autres partout dans le pays.

Presque un an plus tard, le styrofoam est roi en Haïti. Elles ne passent par les douanes parce que no seulement les douaniers font appliquer la loi, Le gouvernement Haïtien établi des unités de brigades de contrebandes sur les routes pour saisir ces marchandises.

D’où passe cette quantité de styrofoam qui est en Haïti en abondance ? Il faut aussi noter que 67.3 millions de dollars de ces assiettes en styrofoam rentre chaque année en Haïti et cause le cancer des poumons en plus de la pollution qu’ils occasionnent. Toutes les marchandes de CHIN JAMBE ET MANGER CUITE ont leur stock pour servir et nul ne leur demande d’où ils l’achetent.

S’il n’y a pas des contrebandiers bien équipé des deux cotes (CEUX QUI LE PRODUISENT ET ENCOURAGENT D’AUTRES A LA CONTREBANDE), c’est que les poules ont des dents…L’etat Haitien fait son possible mais sans l’appuie du peuple et des consommateurs qui doivent dire non je refuse mon repas dans un plat de styrofoam,on est foutu.

Une conscience national est necessaire en Haiti pour faire face; les vraies ennemies ne sont pas a l’interieur du Pays, quoique des sousous y sont encore…

Photo de Valme Georges.
Photo de Valme Georges.
Photo de Valme Georges.
Photo de Valme Georges.
Photo de Valme Georges.

Les commentaires sont fermés