Haïti – Environnement : Sandy, Haïti en vigilance orange, pour le suivre heure par heure

Haïti – Environnement : Sandy, Haïti en vigilance orange, pour le suivre heure par heure

Haïti – Environnement : Sandy, Haïti en vigilance orange

Pour le suivre  heure par heure : http://www.sxmcyclone.com/encours.html
23/10/2012 06:44:23

Haïti - Environnement : Sandy, Haïti en vigilance orange

La dépression tropicale associée à la 41e onde tropicale de la saison s’était en effet renforcée hier lundi après-midi avant de se transformer en une tempête tropicale, nommée Sandy. Le centre de cette dernière devrait passer sur la Jamaïque d’ici mercredi pour remonter sur la pointe est de Cuba, le lendemain [jeudi]. Il devrait, en même temps, affecter Haïti, particulièrement les départements du Sud, du Sud-est, des Nippes et de la Grand-Anse, avant de gagner le Nord et le Nord-ouest dans la nuit.

Le SPGRD a donc placé Haïti, hier après-midi, en vigilance orange par rapport aux grosses mers, aux fortes pluies et aux forts vents, avec des risques d’éboulement, de glissement de terrain et d’inondation sur la majeure partie du pays.

Ce mardi matin, Sandy se trouvait, à environ 555 km au sud-sud-ouest Kingston, Jamaïque. Ses vents maximums soufflaient à 75 km/h.

La DPC a déjà activé une cellule de communication au niveau central et a également initié la mobilisation des structures de protection civile à travers tout le pays pour continuer à informer la population et l’accompagner au besoin.

Le Centre national de météorologie (CNM), de concert avec le SPGRD et la DPC, demande à la population des zones à risques de rester vigilante et d’appliquer scrupuleusement les consignes de sécurité suivantes :

  • Suivez l’évolution de la situation à travers vos médias habituels : radio, télévision ou Internet ;
  • Regroupez tous vos papiers importants et revoyez votre trousse d’urgence ;
  • En cas d’orages violents, ne vous abritez pas près des fenêtres, en zone boisée et évitez aussi d’utiliser votre portable ;
  • Si votre logement est dans une zone à risque ou si vous habitez près d’une ravine, d’un courant d’eau, d’une plage ou en flanc de montagne, prenez les dispositions pour vous rendre aux refuges prévus ou à un logement moins exposé aux inondations.HL/ HaïtiLibre

Les commentaires sont fermés