Haiti : Pâques: Destination Aquin 5e édition

Haiti : Pâques: Destination Aquin 5e édition
Pâques: Destination Aquin
5e édition

Haïti: C’est en présence de plusieurs représentants de médias et des membres de la FAS (Fondation Aquin Solidarité) – groupement qui organise cette festivité, qu’a eu lieu ce jeudi 29 mars 2012, à Presse Café, le lancement officiel de la 5e édition du festival de musiques et de danses traditionnelles. Ce festival, baptisé « Destination Aquin 2012 », prévu pour les 5, 6 et 7 avril, est, selon la présidente de la FAS, madame Magali Comeau Denis (ex-ministre de la Culture et de la Communication), une occasion particulière pour les originaires de cette ville et pour tous les Haïtiens en général de découvrir la beauté inouïe et les valeurs inhérentes à Aquin. « Le festival, poursuit-elle, permettra aux Aquinois de contribuer non seulement au développement de leur ville d’origine, mais aussi de la replacer sur la carte touristique d’Haïti ». Ce festival, depuis sa première édition en mars 2008, se veut une manifestation culturelle spectaculaire et unique à l’échelle nationale, répondant sur le plan artistique et organisationnel aux normes universelles des grands évènements. Le festival « Destination Aquin / Festival international Musiques et Danses traditionnelles », comme l’avance madame Magali Comeau Denis, est surtout préoccupé par la volonté d’accomplir la mission qu’il s’est assignée, mais aussi de gagner le pari ! Pour les Aquinois, c’est devenu un sérieux motif de fierté; pour les Haïtiens, un exemple du possible combat de dynamiser la vie dans les villes de province.

Pour ceux qui ne connaissent pas Aquin, cette ville, surnommée la porte d’entrée de la côte d’or, a la particularité d’être l’une des plus anciennes du pays. Bâtie par les Espagnols non loin du site où se trouvait l’agglomération indienne de « Yaquimo », elle fut baptisée « Aquin » par les Français quand la partie ouest de l’île devint colonie française. La commune est peuplée de 41 716 habitants (recensement par estimation de 2009) et se trouve à 138 km de la capitale haïtienne.

Nombreuses sont les activités retenues pour cette manifestation de grande envergure : conférences, expositions « d’Ayiti à Haïti »(La liberté conquise) en partenariat avec l’association « Les Annaux de la mémoire » et le Centre international de Lafayette en Louisiane, activités sportives (tournoi de volley-ball, de football, course de bois-fouillé, excursions vers les îles avoisinantes, course à pied en partenariat avec l’Association sportive Tigresses-Tigers), projection du film « L’homme sur les Quais » suivie de débats avec Raoul Peck, brigades poétiques (spectacle de rues), spectacle de danses, de troubadours, des concerts d’Emeline Michel, de Beken, Les Frères Dejean et Racine Mapou, etc. Les lieux choisis pour la réalisation de ces activités sont la place d’armes de la ville d’Aquin, l’auditorium du lycée Pierre Sully d’Aquin, le parc Dupin Castor, la baie d’Aquin, la salle paroissiale.

Ainsi, l’invitation est lancée à tous les Haïtiens à venir prendre part à cette manifestation exceptionnelle dont le but est de divertir, de former, d’initier et de construire.
Destination Aquin – Musiques et Danses traditionnelles est l’un des rares festivals haïtiens à mettre en exergue l’immense richesse culturelle du pays et à offrir une kyrielle d’expressions artistiques, de sons, de talents, d’images et de couleurs. La manifestation se veut, dans sa pluridimensionnalité, une occasion pour les petits entrepreneurs, les fournisseurs en général, les jeunes, les artistes et artisans de la région d’augmenter leurs revenus pendant le déroulement du festival.

Lord Edwin Byron
lordedwinb@yahoo.fr

Les commentaires sont fermés