Il serait bien pour Haïti

Il serait bien pour Haïti

voilier sur Haîti un tableauA force de lire, d’ici et là, qu’Haïti, doit redevenir la perle des Caraïbes, il faudrait tout d’abord, ne pas vouloir trop copier sur les pays voisins, ce n’est pas le nombre de touristes, qui fait le bien être des habitants.

De nombreux projets vus de l’extérieur, sont très intéressants, en particulier ceux de Valme Georges, et ceux de Wilson St-Jean,  pour qui,  nous qui vivons à l’étranger,  pouvons encore apporter des soutiens techniques et professionnels.

Je me souviens d’une conférence de presse l’an passé à Paris, lors du salon du tourisme, où il était dit qu’Haïti, ne voulait plus d’ONG, et de misérabilisme, le problème c’est que ça continue, cela fait maintenant 9 mois, et l’on accouche de quoi ? Les propos étaient tenus par le président des hôteliers Haïtiens.

– Destruction de la mangrove et déforestation surtout sur l’île à vache derrière la plage classée 57 ème plus belle plage mondiale, il s’agit de l’anse Dufour, triste lieu où se trouve un hôtel qui se voudrait être la référence mondiale du tourisme, mais il ne faut surtout pas regardé que la plage, et ses constructions, il faut voir ce qu’il y a derrière, les fatras par exemple, et surtout 2 choses, d’où viennent les matériaux de construction ? et pendant que les propriétaires de ces bateaux pays, servent pour un salaire de misère à faire parvenir ces pierres, pourquoi ne vont ils pas à la pêche ? alors ce sont d’autres, qui ont moins de chance, qui vont avec leurs frêles embarcations, les bois fouillés, pêcher dans la mangrove, ainsi la boucle est bouclée. Personne n’y pense ?

– On ne parle que de luxe, alors que des associations continuent à « jouer » sur le misérabilisme qu’elles entretiennent.

 

Les commentaires sont fermés