Le maintien de l’ordre en Haïti ????

Plutôt que d’avoir des instances militaires étrangères présentes en Haïti, dont nous reconnaissons le grand travail depuis de nombreuses années, ne vaudrait t’il pas mieux, que les  nations présentes, fassent venir des ingénieurs, des gens de terrains, dans tous les corps de métiers, pas des technocrates…. sortis de grandes écoles (surtout récemment, car on voit de tout en Haïti jusqu’à des « masters de l’humanitaire », et qui n’ont pas l’expérience du terrain, mais qui en sont tout de même persuadés. Il ne suffit pas d’aller passer les we sur les plages, pour se rendre compte de ce qu’a besoin Haïti, nos différents projets, attirent beaucoup de monde, mais pour l’instant la grande question de nos donateurs, et d’éventuels investisseurs, croyez vous qu’Haïti va un jour s’en sortir ?

Quand on sait que 3 variétés de riz uniquement produites en Haïti, ont complètement disparues depuis le déversement du riz « d’assistance » en 1974, et ce n’est qu’un exemple parmi de nombreux autres, on est en droit de se poser des questions, Dieu merci,  nos amis,  ont encore 1 500 M2 qui ne demandent qu’à être développés,  c’est un de nos projet, pour notre prochain séjour, il en est de même pour la fève criolo, pour le café, pour les marais salants, pour des méthodes de pêche appropriée à un véritable développement, la conservation du poisson dans de bonnes conditions, et les autres projets de Mélinda WILSON pour l’environnement, le traitement des déchets, l’accès à l’eau,  et le reste….

Les commentaires sont fermés