TOP RESA 2013 PARIS : L’ILE A VACHE : REVE OU REALITE

TOP RESA 2013 PARIS :   L’ILE A VACHE : REVE OU REALITE

 

L’île à vache, cette petite île de 45 km² située en mer des Caraïbes, à 45 minutes des côtes des Cayes, naturelle, non exploitée, quasiment jamais visitée, considérée comme un « caillou », est  au centre des projets de développement touristique que Madame la ministre du tourisme, Stéphanie Balmy-Villedrouin, a développé, avec un très grand professionnalisme, à l’occasion du salon Top Resa 2013 de Paris, devant un public de professionnels du tourisme et de journalistes. Un film de promotion nous a été présenté, où nous avons appris le projet de créer un aéroport international et une structure hôtelière de plus de 1000 chambres.

 

Plusieurs questions nous viennent à l’esprit ….

 

Pourquoi un aéroport à l’île à vache, alors qu’aux Cayes il en existe déjà un …. Pourquoi ne pas avoir projeter d’assurer le transport par des bateaux capables d’assurer le passage par des mers démontées, comment font les autres : (écossais, islandais et autres…) ?

 

Quel genre de tourisme le gouvernement veut-il créer ? Un tourisme de masse à l’Américaine où la nature sera sacrifiée au bétonnage ? Un tourisme « haut de gamme » où il n’y aura que des structures de 4 ou 5 étoiles, un golf, et qui s’adressera à un public qui ne sortira pas des enceintes du resort, qui profitera du décor paradisiaque de cette magnifique île ? Ou un tourisme solidaire, tourné vers la population, organisé autour d’un hébergement chez l’habitant, ce que nous pratiquons (nombreuses photos en témoignent sur notre site) ou dans des gîtes, à l’écoute de cette population déjà tant blessée par les aléas politiques et météorologiques….

 

Le Président d’une association d’hôteliers du sud : ATH, Mr Pierre CHAUVET, devant le questionnement inquiet de certains journalistes, sur la misère des habitants, sur le bétonnage des côtes et des pistes ….n’a pas hésité à dire qu’il ne fallait pas voir en Haïti une île pauvre et misérable, ce que nous savons avec nos yeux « de blancs », dont l’image a été entretenue comme telle par les ONG qui se sont installées sur son territoire, et qui sur fond de misérabilisme (orphelinats, adoptions etc…) ont obtenu, des dons des subventions. Il faudrait que ce Monsieur révise sa leçon, nombre de volontaires et de bénévoles, se sont rendus sur leurs propres deniers après le séisme dans le pays, non pas pour « abuser de la population, mais pour l’aider, certains ont des attaches sentimentales depuis les années 50 et ne sont pas tombés sur Haïti comme des vautours).

 

Mais au contraire comme un trésor unique et rare dans notre monde d’aujourd’hui qui ne demande qu’à se développer sur le modèle des autres îles des Caraïbes, ce que nous comprenons. Mais toutes les ONG, ne sont pas des trusts, et si l’on parle de ces « monstres des dons », durant ces trois dernières années, n’est ce pas les employés de ces ONG, qui ont permis à certains hôtels de tenir, voir de développer leur chiffre d’affaires. Il ne faudrait tout de même pas cracher dans la soupe. Ces employés d’ONG, ont participé à la montée des prix, car peu entourés, et surtout pas guidés par des personnes qui voudraient aujourd’hui, nous faire la morale, mais attirés par le profit.

 

Nous sommes très loin de notre but premier d’aider les pêcheurs à trouver du matériel de pêche et à munir leurs bateaux de voiles neuves qui vont leur permettre de s’éloigner des côtes. Nous sommes très loin de notre but premier d’aider les femmes en famille monoparentale.

 

Que va devenir la population locale ? Pêcheurs, femmes, enfants ……. Qu’en est il de l’approvisionnement alimentaire pour tous ces nouveaux touristes ? il va falloir importer….. encore et encore ?

http://voyage-bons-plans.aufeminin.com/album/672380/les-sentiers-de-randonnees-de-l-ile-a-vaches-0.html

http://voyage-bons-plans.aufeminin.com/w/sejour/voyages/61/haiti.html

http://www.terresetilesdesperance.com/2011/ile-a-vache-en-haiti-la-terrible-cuisine-de-louissa.html

http://www.lefigaro.fr/international/2013/09/27/01003-20130927ARTFIG00286-haiti-l-ile-martyre.php

Beaucoup de « touristes » veulent encore pouvoir participer à ce genre de voyages, il n’y a qu’à voir par le nombre de visiteurs sur les différents liens

 

A vous de réagir. Votre avis nous intéresse. N’hésitez pas à réagir ….

régate à l'ile à vache

2 Commentaires

  1. Euh, je me suis trompé de fichier.
    http://tourisme.gouv.ht/images/all_medias/IVA_Presentation_Projet.pdf

    J’aimerais savoir ce que vous pensez de ce projet, tel que decrit dans cette présentation pdf.

    Je suis un ingénieur haïtien, je n’ai pas encore eu l’occasion de partir à l’ile à Vache.
    A votre avis, quels effets néfastes l’aéroport et les changements projetés pourraient produire ?

  2. Bonjour. J’ai pu jeter un coup d’oeil sur ce plan d’aménagement, qui envisage de faire de l’ile une destination « indépendante ».
    http://tourisme.gouv.ht/images/all_medias/ANNEXE%201_IVA_PLAN%20DE%20DEVELOPPMENT%20TOURISTIQUE.pdf